Watch Sales Academy

44_b2b
Comme de nombreux jeunes de l’époque, Ignaz Steg suivait son cursus estudiantin et se faisait un peu d’argent grâce à un job d’été, en l’occurrence dans une grande maison de vente de montres et bijoux. Il se souvient : « J’étais engagé pour deux mois. Au début je servais surtout les cafés, puis j’ai vendu des Swatch et des souvenirs pour touristes. Avec ce premier contact via le monde du travail, je ne savais pas encore dans quelle voie j’allais précisément me diriger. L’été suivant, j’y suis retourné et j’ai compris que le monde de l’horlogerie m’intéressait. Je me suis alors mis à me renseigner et à étudier les bases utiles pour vendre des montres. Ainsi, j’ai commencé à faire des remplacements lorsque cette maison avait besoin de personnel temporaire ».

 

« Et toujours dans cette grande maison ? »

« Non, j’ai changé trois fois d’employeur en douze ans et cela m’a permis d’acquérir une expérience de qualité. C’est ainsi qu’après cette période j’ai postulé chez Les Ambassadeurs qui, trois mois après mon entrée dans la maison, m’ont offert le poste d’assistant du directeur. En parallèle, j’ai eu connaissance de l’existence du brevet fédéral de conseiller de vente en horlogerie. Après avoir étudié le programme avec attention, j’ai vu que l’accent était mis sur la technique horlogère. Comme, en n’étant pas horloger, c’est le domaine où les gens de la vente ont des lacunes, je me suis dit que le brevet compléterait mes connaissances. »

 

« Qu’en avez-vous retiré ? »

« Tout d’abord la reconnaissance du milieu professionnel, mais aussi plus de confiance et de force. Aujourd’hui, je peux expliquer et être plus catégorique car je sais que ce que je dis est correct. Et puis, cela me permet d’avoir une vue d’ensemble sur tous les produits. Sur le plan de la carrière, cela m’a aidé puisque j’ai été nommé directeur de la boutique « Les Ambassadeurs » à Genève il y a cinq ans. De fait, les connaissances acquises durant le cursus de formation du brevet m’aident tous les jours à gérer l’entreprise, le tout avec une culture renforcée. Enfin, j’ai beaucoup apprécié me rendre au Locle pour suivre le cursus, visiter des manufactures d’exception, rencontrer les plus grands professionnels en compagnie d’autres candidates et candidats au brevet. Bref, c’est un outil magnifique et qui me rend quotidiennement la vie plus facile pour la gestion de la boutique « Les Ambassadeurs ».


Review overview
})(jQuery)