Patek Philippe : Signes extérieurs de richesse intérieure

couverture-archi

Patek Philippe Reference 5930World Time Chronograph

BOÎTIER : or gris 18k, fond saphir, étanche à 30 m

DIAMÈTRE : 39,5 mm

MOUVEMENT : mécanique à remontage automatique, calibre CH 28-520 HU, réserve de marche de 50h, chronographe à roue à colonnes

FONCTIONS : heures, minutes, secondes, chronographe, indication jour/nuit, 24 fuseaux horaires

CADRAN : guilloché main bleu marine

BRACELET : cuir d’alligator bleu mat

Que peuvent bien avoir en commun cette maison implantée au coeur d’Ilsan, en Corée du Sud, et le nouveau Chronograph 5930 de Patek Philippe ? Des lignes, une philosophie, une complexité intérieure dissimulée par une remarquable lisibilité… Autant de similitudes (non ostentatoires) mises en lumière par l’architecte Alex Leuzinger.

La montre : World Time Chronograph 5930 de Patek Philippe

Quelle heure est-il à Paris tandis que vous posez le pied sur le tarmac de l’aéroport John F. Kennedy, à New York ? Combien de temps faudra-t-il, top chrono, pour rejoindre la 5e Avenue ? De la Ville Lumière à la Grande Pomme en passant par celles des 22 autres fuseaux horaires, le World Time Chronograph 5930 a réponse à tout. Compliqué, certes, ce modèle lancé cette année à Baselworld, assure une lisibilité optimale malgré la complexité du mariage des complications chronographe et Heure Universelle. Pour parvenir à adapter ces deux mécanismes l’un à l’autre, les horlogers de Patek Philippe ont longuement travaillé pour déplacer des axes, amincir et reconstruire des ponts, modifier des écartements. Transposer l’affichage de ces deux complications sur un même cadran n’était en effet pas chose aisée. Avec le nouveau calibre CH 28520 HU, Patek Philippe relève le défi haut la main. Etre à la pointe de la technique n’est cependant pas d’une grande utilité sans une excellente fonctionnalité, l’une des caractéristiques essentielles de cette montre classique. Un boîtier rond en or gris, un cadran bleu profond guilloché main, un bracelet en alligator bleu marine mat… Le style est limpide, signe extérieur de la richesse intérieure de cette montre d’exception.

Son pendant architectural : Two Moon House, Ilsan, Corée du Sud, par Moon Hoon

Moon Hoon est un architecte Sud-Coréen basé dans le district de Gangnam à Seoul. Cette année, il a eu la possibilité de présenter ses projets et sa philosophie à la biennale d’architecture de Chicago. Il propose des créations porteuses d’histoires incroyables propices à créer un lien entre la fantaisie et la réalité des constructions. Les croquis de cet architecte font partie intégrante du résultat final, la première étincelle de la construction, l’inspiration au stade pur, sans blocages ni barrières.

Le bâtiment ci-dessus a été réalisé en 2015. Situé dans la ville sud-coréenne de Ilsan et baptisé avec un nom aussi étrange que fantastique, Two Moon reflète l’âme de Moon Hoon. Cette construction est née de la volonté de créer un espace culturel privé autour du coffee-shop de ce quartier, tout en proposant deux espaces distincts pour les propriétaires.

Le design est inspiré par deux volumes cubiques avec suffisamment d’espace entre eux pour obtenir un passage au milieu. Les différentes zones se répartissent sur trois niveaux reliés par des escaliers séparés. Sur la façade, on retrouve la forme d’une lune qui signe le lien entre les deux bâtiments. Les lumières, au troisième étage, représentent les signes de l’horoscope de chacun de deux propriétaires. Un retour aux ornements et aux symboles dans l’architecture.

L’approche, d’un côté romantique et de l’autre technologique, de Moon Hoon permet de créer un lien avec la philosophie de Patek Philippe et son World Time Chronograph 5930. Un chronographe qui raconte une histoire, un chronographe capable de cacher derrière une simplicité apparente une complexité extrême.

Marie De Pimodan : Journaliste spécialisée en horlogerie, sa plume met en scène des approches thématiques pour mieux découvrir l’horlogerie et présente également des nouveautés. Alex Leuzinger : Le célèbre architecte zurichois explique en quoi la montre que la rédaction lui soumet lui évoque telle oeuvre architecturale, fascinant !

Review overview
})(jQuery)