Cyrus : Deux couronnes sinon rien

couverture-cyrus

Chronographe Klepcys

BOÎTIER : titane et acier poli avec PVD noir, cornes brossées, fond plein, étanche à 50 m

DIAMÈTRE : 46 mm

MOUVEMENT : mécanique à remontage automatique (calibre CYR314, 48h de réserve de marche)

FONCTIONS : heures, minutes, secondes, chronographe, date

CADRAN : squeletté avec saphir noir

BRACELET : caoutchouc structuré, boucle déployante en titane avec cran d’ajustage

Lancée la première année de la deuxième décennie du troisième millénaire, Cyrus comble les collectionneurs de montres à forte personnalité. Tout de suite remarquée pour son affichage rotatif tridimensionnel très innovant et sa lune sphérique, son emblématique collection Klepcys s’est depuis déclinée en modèles plus accessibles, toujours en séries limitées, notamment avec une ligne Réveil et une ligne Chronographe. La signature de la double couronne symétrique s’affirme avec le temps, alors que le partenariat technique entre la manufacture et l’horloger-concepteur Jean-François Mojon (distingué au GPHG en 2012) reste une valeur sûre. Voyageur infatigable et enthousiaste, le CEO de la marque, Ruben Mira, a pu annoncer une année record en 2016, synonyme de nouveaux projets prometteurs. En 2017, le Chronographe Klepcys a vu sa version la plus sportive présentée dans le nouvel espace ateliers de Baselworld, avec cadran squeletté dans son robuste boîtier coussin en acier et titane. L’astucieuse répartition des mesures de temps se veut ludique : indication horaire à 3h, compteur des heures du chrono à 6h et des minutes à midi, petite seconde sur disque à 9h à mi-distance entre l’anneau du quantième et la fine aiguille centrale des secondes. La couronne à 3h assure les fonctions start/stop et celle à 9h la remise à zéro. Pourquoi porter la même montre que son voisin d’avion ?

Rédacteur en chef des magazines GMT et Skippers dont il est le cofondateur depuis 2000 et 2001, Brice Lechevalier est aussi à la tête de WorldTempus depuis son intégration dans la société GMT Publishing, qu’il dirige en tant que co-actionnaire. Il a par ailleurs créé le Geneva Watch Tour en 2012 et conseille le Grand Prix d’Horlogerie de Genève depuis 2011. Côté nautisme, il édite aussi le magazine de la Société Nautique de Genève depuis 2003, tout en étant membre fondateur des SUI Sailing Awards (les prix officiels de la voile suisse) depuis 2009 et du Concours d’Elégance de bateaux à moteur du Cannes Yachting Festival depuis 2015.

Review overview
})(jQuery)