Richard Mille : lignes en mouvement

Architecture

Outre des courbes et des perspectives semblables, la RM 67.01 Automatique Extraplate de Richard Mille et la Fondation Fosun signée Foster + Partners implanté au cœur du nouveau Bund Finance Center de Shanghai partagent un même mouvement esthétique, au propre comme au figuré. Aperçu en trois points.

Richard Mille RM 67-01 Extraplate
BOÎTIER : titane grade 5
DIMENSIONS : 38,70 x 47,52 x 7,75 mm
MOUVEMENT : mécanique squeletté à remontage automatique extraplat, calibre CRMA6, 50h de réserve de marche
FONCTIONS : heures, minutes, quantième, sélecteur de fonctions
FONDS : saphir

UNE ESTHÉTIQUE DU CHANGEMENT

Bâti au coeur de l’ultra moderne Bund Finance Center de Shanghai, le bâtiment de la Fosun Foundation imaginé par le cabinet d’architectes Foster + Partners relève le défi d’offrir à ce lieu une façade mouvante. Conçue tel un drapé de tubes de bronze dont la forme rappelle un alignement de bambous, la façade est constituée de plusieurs couches qui se meuvent indépendamment les unes des autres. Ce mouvement fluide de rotation modifie la surface du bâtiment et la perception de sa profondeur à travers de fascinants jeux d’ombres et de lumière. Un mouvement qui rappelle celui dont la montre RM 67.01 Automatique Extraplate se fait le témoin. Ici, la fuite du temps s’exprime avec légèreté à travers les aiguilles des heures et des minutes mais également l’indication du quantième dans un discret guichet positionné à 5h.

UNE TECHNICITÉ EN MIROIR

Réussir à transformer la façade d’un bâtiment pourtant voué à l’immobilité relève d’une vision de l’architecture ancrée dans le 21e siècle. La technique mise en oeuvre pour déplacer dans un mouvement semblable à une onde les différentes couches de tubes en bronze témoigne d’une grande modernité et d’un point de vue nouveau sur l’architecture. A l’instar du bâtiment créé par Foster + Partners, la montre RM 67.01 Automatique Extraplate dévoile une quête de technicité identique. L’art de l’extraplat requiert en effet un savoir-faire spécifique. Et pourtant, par des subterfuges esthétiques appliqués au complexe boîtier, conçu au terme de 215 opérations d’usinage différentes et au cadran squeletté rehaussé de Super-LumiNova, Richard Mille parvient à mettre les volumes en valeur et invite le regard à se plonger dans les profondeurs de ses perspectives.

Architecture Foster&Partners

Au bord de la rivière, en plein coeur du Bund Finance Center de Shanghai, le BÂTIMENT SIGNÉ FOSTER + PARTNERS s’inspire des théâtres traditionnels chinois et dévoile une incroyable façade mouvante constituée de couches de tubes en bronze.

UN HÉRITAGE CLASSIQUE, SOCLE DU FUTURISME

Si la façade du Fosun Foundation s’ancre pleinement dans son temps, elle ne se départit pas des racines culturelles de son environnement. L’utilisation de l’esthétique du bambou illustre cette volonté d’attachement à la tradition. Même philosophie pour la RM 67.01 Automatique Extraplate qui, dans le sillage de toutes les créations de Richard Mille, évoque l’héritage horloger sans jamais se départir d’une dose de futurisme et de technicité exacerbée. Incarnée par le mouvement mécanique squeletté qui se révèle en partie à travers ses éléments les plus emblématiques – roues, rotor, vis… –, le clin d’oeil discret à la haute horlogerie traditionnelle rappelle que l’innovation ne saurait tout à fait se passer de l’héritage technique.

Marie De Pimodan : Journaliste spécialisée en horlogerie, sa plume met en scène des approches thématiques pour mieux découvrir l’horlogerie et présente également des nouveautés. Alex Leuzinger : Le célèbre architecte zurichois explique en quoi la montre que la rédaction lui soumet lui évoque telle oeuvre architecturale, fascinant !

Review overview
})(jQuery)