BULGARI : à travers la dentelle mécanique

Focus-Bulgari

Octo Finissimo Squelette

BOÎTE : titane, verre et fond en saphir transparent

TAILLE : 40 mm, 5,15 mm d’épaisseur

MOUVEMENT : mécanique à remontage manuel, calibre BVL 128SK, 65 heures de marche, 2,35 mm d’épaisseur

FONCTIONS : heures, minutes, petite seconde, indicateur de réserve de marche

CADRAN : squelette

BRACELET : alligator noir sur boucle ardillon en titane

La chose semble logique. Plus on retire de matière, plus une montre est légère. L’Octo Finissimo Squelette est donc moins lourde que la version non squelettée dont elle est extrapolée. En prime, le boîtier Octo est ici en titane. Le gain est encore supérieur. Or, à l’origine, cette Bulgari ultra-fine au design spectaculaire ne pèse déjà pas grand-chose. Avec un calibre de 2,35 mm d’épaisseur et une boîte qui dépasse à peine les 5 mm, il n’y a pas abondance de matière. A la légèreté pondérale, la nouvelle Finissimo Squelette ajoute la légèreté visuelle. Elle n’a pas de cadran à proprement parler, si ce n’est une minuterie qui fait deux détours pour encercler la petite seconde et l’indicateur de réserve de marche. Le degré de squelettage du calibre est d’un niveau aussi poussé que le permet une construction ultra-fine, par définition pas la plus résistante. Le simple fait que ce mouvement, sa platine, ses ponts, son barillet, aient été ajourés est un exercice d’acrobatie horlogère de la part de Bulgari.

Journaliste expert en horlogerie et correspondant régulier de WorldTempus. com, il alimente notre rubrique Innovation en la mettant à portée de chacun.

Review overview
})(jQuery)