PIAGET : l’automatique la plus fine au monde

Focus-Piaget

Altiplano Ultimate Automatic

BOÎTIER : or rose ou or gris

DIAMÈTRE : 41 mm, épaisseur de 4,30 mm

MOUVEMENT : mécanique à remontage automatique, calibre 910P, 50h de réserve de marche

FONCTIONS : heures, minutes

BRACELET : alligator noir

Piaget est à nouveau en piste dans la course aux records de finesse avec l’Altiplano Ultimate Automatic 910P, la montre mécanique à remontage automatique la plus plate au monde. D’un point de vue purement horloger, l’extraplat n’est pas une complication en soi. Mais quand on entrevoit les développements techniques mis en oeuvre pour conquérir les précieux dixièmes de millimètre qui séparent une montre d’un record du monde de finesse, on comprend pourquoi Piaget accorde à l’art de l’extraplat le statut de complication maison. Si Piaget cultive ce savoir-faire depuis 1957, un jalon essentiel a été posé il y a trois ans avec la création de la montre à remontage manuel la plus plate au monde qui intégrait un nouveau principe de construction en fusionnant la boîte et le mouvement. La nouvelle Altiplano Ultimate Automatic, dont l’épaisseur de 4,30 mm la hisse sur la première marche du podium, reprend ce principe novateur en le poussant un cran plus loin. Les 219 composants du mouvement, affinés à l’extrême – certaines roues n’atteignent que 0,12 mm de hauteur contre 0,20 mm pour un mouvement traditionnel – s’affranchissent une fois encore de la vision classique qui distingue calibre et habillage. Les deux sont réunis en un même élément puisque c’est le boîtier lui-même qui fait office de platine. Pour assurer le remontage, une masse oscillante en or 22 carats PVD noir est discrètement placée en périphérie du mouvement, côté cadran. Un développement audacieux à découvrir dans un boîtier en or rose ou en or gris.

Journaliste spécialisée en horlogerie, sa plume met en scène des approches thématiques pour mieux découvrir l’horlogerie et présente également des nouveautés.

Review overview
})(jQuery)