Cover story : Breguet Marine 5517

GMT_n56_fra_ipad-2

Marine 5517
BOÎTIER : or 18k blanc ou rose ou titane, carrure cannelée, fond saphir, étanche à 100 m

DIAMÈTRE : 40 mm

MOUVEMENT : mécanique à remontage automatique (calibre 777A, 55h de réserve de marche), échappement à ancre en ligne inversée avec cornes en silicium, spiral en silicium, numéroté et signé Breguet

FONCTIONS : heures, minutes, secondes, date

CADRAN : bleu en or (pour or blanc), cadran en or argenté (pour l’or rose) ou ardoise (pour la version titane), guilloché à la main (le titane détient un cadran couleur ardoise soleillé en or), numéroté et signé Breguet. Aiguilles Breguet à « pomme » en or facettées, avec matière luminescente

BRACELET : cuir brun ou bleu, ou métal, ou caoutchouc avec boucle déployante

Dans le sillage des nouvelles lignes de la collection Marine dévoilées l’an passé, Breguet poursuit son cap sur l’enrichissement de cette famille phare, qui reflète l’histoire fondatrice de la marque et de son créateur Abraham-Louis Breguet. Rappelons en effet qu’il s’est distingué très jeune par ses inventions, dont l’utilité a été rapidement reconnue dans toute l’Europe par les plus hautes instances. Nommé par exemple membre du Bureau des longitudes de Paris en 1814, il en fut l’horloger de référence et unique représentant de sa profession, et put ainsi contribuer à la sécurité et aux performances de la Marine Royale grâce à ses calculs de longitude en mer. Un an plus tard il fut d’ailleurs nommé Horloger de la Marine Royale, pour qui il a conçu des instruments de précision, à commencer par les indispensables chronomètres de marine. Depuis ces éléments fondateurs fondamentaux, une nouvelle génération de garde-temps a rendu hommage à ce patrimoine historique par le lancement de la collection Marine en 1990, puis par une autre en 2005, et finalement par une génération plus contemporaine lancée en 2017, accompagnée par une exposition thématique passionnante : « Breguet, Horloger de la Marine Royale ». Au premier rang de ces nouveautés 2017 figurait notamment une grande complication exceptionnelle, la Marine Équation Marchante 5887 (avec équation du temps marchante, quantième perpétuel et tourbillon), coup de coeur de notre confrère Paul O’Neil dans son article sur le site spécialisé worldtempus.com.

A Baselworld 2018, Breguet poursuit donc l’exploration de la ligne Marine dont la nouvelle génération affirme des codes esthétiques plus modernes et dynamiques. C’est notamment le cas de la Marine 5517 automatique proposée non seulement en or blanc et or rose, mais également en titane, plus léger et sportif, résistant aussi mieux à la corrosion due aux embruns. L’ADN nautique s’avère omniprésent au recto avec le motif vague sur le cadran guilloché et l’aiguille des secondes dont le B évoque l’esprit des signaux maritimes, tout comme au verso qui se distingue par une masse oscillante au design inspiré d’un gouvernail et le guillochage du mouvement évoquant le pont d’un bateau. Les yachtmen opteront sans doute pour un bracelet métallique ou en caoutchouc, et les adeptes des bracelets en cuir pourront choisir entre le brun et le bleu azur. L’épopée de la Marine jouit d’un horizon bien dégagé.

Rédacteur en chef des magazines GMT et Skippers dont il est le cofondateur depuis 2000 et 2001, Brice Lechevalier est aussi à la tête de WorldTempus depuis son intégration dans la société GMT Publishing, qu’il dirige en tant que co-actionnaire. Il a par ailleurs créé le Geneva Watch Tour en 2012 et conseille le Grand Prix d’Horlogerie de Genève depuis 2011. Côté nautisme, il édite aussi le magazine de la Société Nautique de Genève depuis 2003, tout en étant membre fondateur des SUI Sailing Awards (les prix officiels de la voile suisse) depuis 2009 et du Concours d’Elégance de bateaux à moteur du Cannes Yachting Festival depuis 2015.

Review overview
})(jQuery)