Le raffinement intégral des gravures de Bovet

Collage sans titre (36)

Avec le Tourbillon Edouard Bovet, la maison horlogère orchestre à nouveau la rencontre de la mécanique la plus pointue et des arts décoratifs d’une finesse rare. Une montre d’exception mise en lumière par l’art de la gravure et du guillochage, cultivé de main de maître au sein de la manufacture.

GMT_n56_fra_ipad-346

Tourbillon Volant 10 Jours Triple Fuseaux Horaires avec Cartes Hémisphériques de la Terre et Aiguillage Inversé, Bovet

L’évidence saute immédiatement aux yeux mais prendre la véritable mesure du travail exceptionnel réalisé par les artisans de Bovet sur ce Tourbillon Volant 10 Jours Triple Fuseaux Horaires avec Cartes Hémisphériques de la Terre et Aiguillage Inversé nécessite de prendre le temps. Un temps sans limite pour apprécier le raffinement esthétique qui en orne la surface et la maestria technique mise en oeuvre en son coeur. D’un point de vue esthétique, le Tourbillon Edouard Bovet fait la démonstration du délicat travail de gravure et de guillochage réalisé de part et d’autre de la montre. Côté face, le cadran laqué bleu révélant une brillance remarquable met en lumière un nouveau motif guilloché en éventail. A sa finesse répond celle tout aussi fascinante des gravures fleurisannes dont Bovet s’est fait une spécialité et qui ornent la platine du mouvement. Mais l’art de la décoration, le soin immense apporté aux détails les plus infimes, ne se limite pas à une simple question esthétique. Le tourbillon volant double face – un développement breveté Bovet dévoilé en 2015 et entièrement redessiné pour équiper ce nouveau garde-temps – bénéficie d’une attention particulière dans sa construction. Pour minimiser son poids, sa cage est taillée dans le titane. Malgré les difficultés inhérentes au travail de ce matériau, les artisans de la maison sont parvenus à bercer les bras du pont. Autre détail témoignant du degré de raffinement de la pièce : les dômes en titane qui accueillent l’affichage sphérique breveté des deux fuseaux horaires supplémentaires sur 24h sont gravés pour représenter la carte du monde redessinée. La surface des océans est quant à elle abaissée pour accueillir le Super-LumiNova bleu. La réussite esthétique est totale et semble n’avoir pour égale que la virtuosité technique avec laquelle les horlogers de Bovet sont parvenus à agencer les 427 composants du mouvement exclusif produit dans une édition limitée à seulement 60 pièces. Du grand art, à tous points de vue !

Journaliste spécialisée en horlogerie, sa plume met en scène des approches thématiques pour mieux découvrir l’horlogerie et présente également des nouveautés.

Review overview
})(jQuery)