Antoine Preziuso : Genève

41_Atmosphere

Tourbillon des tourbillons
Boîtier : acier, or 18k et titane, cornes amovibles, carrure avec 8 piliers latéraux, fond saphir, étanche à 30m Diamètre : 45mm Mouvement : mécanique à remontage manuel (calibre Antoine Preziuso TTR-3X, 48h de réserve de marche), 2 barillets, 3 tourbillons satellites planétaires sur plateau tournant breveté, fréquence 3Hz optimisée par résonance, finitions haute horlogerie à la main Fonctions : heures, minutes, triple tourbillon Bracelet : crocodile pleine peau cousue main, boucle déployante en titane

Après quelques années de discrétion ainsi souhaitées, Antoine Preziuso a reçu GMT dans la ferme genevoise qu’il a aménagée en atelier, respirant l’authenticité du terroir et la solidité ancestrale. Les pieds sur les pierres de Bourgogne et les yeux dans les montagnes environnantes par-delà les baies vitrées, le fondateur de la marque éponyme et son épouse May reviennent sur 35 ans de métier et la montée en puissance de la nouvelle génération de Preziuso. Couronnement suprême de ce double avènement, une première mondiale est symboliquement dévoilée à Baselworld sur le stand de l’AHCI (Académie Horlogère des Créateurs Indépendants) dont il est membre actif. Le « Tourbillon des tourbillons  » récompense ainsi dix ans de patience et de développement. En effet, Antoine Preziuso en a élaboré le concept en 2004, déposé un premier brevet en 2005, pour ne l’obtenir qu’en 2011, avant d’en enregistrer deux de plus, rejoint dans sa quête par son fils Florian. Les brevets portent ainsi sur la pluralité des tourbillons tournant, la résonnance sur un plateau indépendant, et le système différentiel. Le résultat s’avère spectaculaire à tous points de vue. Les trois cages des tourbillons effectuent leur rotation en une minute, alors que leur support circulaire tourne également à l’intérieur du boîtier en dix minutes, mu par l’énergie d’un barillet indépendant. Intrinsèquement facteur de précision dans toutes les positions au porter, l’association des trois tourbillons permet, par leur proximité triangulaire équidistante, d’accorder leur fréquence par résonance et de renforcer la stabilité. Baptisés « tourbillons satellites planétaires » par Antoine Preziuso, ce triple organe régulateur constitue une innovation majeure dans l’univers séculaire du tourbillon. Seuls cinq heureux propriétaires pourront cette année rejoindre l’histoire des pionniers de l’horlogerie, dans une version se distinguant pas trois métaux : acier, or et titane. Pour l’occasion, les initiales masculines intergénérationnelles AFP ornent la couronne en or. Quel client visitera la ferme en premier dans ce joli petit coin de campagne entre lac et montagne ?


Rédacteur en chef des magazines GMT et Skippers dont il est le cofondateur depuis 2000 et 2001, Brice Lechevalier est aussi à la tête de WorldTempus depuis son intégration dans la société GMT Publishing, qu’il dirige en tant que co-actionnaire. Il a par ailleurs créé le Geneva Watch Tour en 2012 et conseille le Grand Prix d’Horlogerie de Genève depuis 2011. Côté nautisme, il édite aussi le magazine de la Société Nautique de Genève depuis 2003, tout en étant membre fondateur des SUI Sailing Awards (les prix officiels de la voile suisse) depuis 2009 et du Concours d’Elégance de bateaux à moteur du Cannes Yachting Festival depuis 2015.

Review overview
})(jQuery)