Jaquet Droz : De brillantes réalisations

42_Architecture

Lady 8 Sunstone

Boîtier : or rouge serti de 63 diamants, étanche à 30m Diamètre : 35 mm Mouvement : mécanique à remontage automatique, réserve de marche de 68h Fonctions : heures, minutes Bracelet : alligator brun Edition limitée : 88 exemplaires

 

L’architecte suisse Peter Zumthor est l’auteur de cette chapelle édifiée dans le village allemand de Wachendorf

La montre : Lady 8 Sunstone de Jaquet Droz

Tout est parti d’une erreur. Celle d’un artisan verrier de Murano qui laissa glisser par inadvertance quelques éclats de métal dans la pâte de verre. De cet accident heureux, hasard fortuit et brillant, est né le verre aventurine. Depuis le début du XVIIe siècle, ce matériau fascinant scintille d’un éclat particulier dont Jaquet Droz s’empare cette année pour mieux le revisiter. La maison horlogère en propose en effet une nouvelle variété inspirée de la puissance lumineuse de l’astre solaire. Le Sunstone, littéralement Pierre de Soleil, brille à la lumière des paillettes d’or dont il est constellé. Parmi les montres Jaquet Droz qui se parent de ce nouveau matériau, la Lady 8 Sunstone s’affiche plus raffinée que jamais. Soulignée de diamants, même la bille emblématique de la collection qui surmonte le boîtier est réalisée en Sunstone. Une esthétique précieuse emmenée par un mouvement à remontage automatique et sur laquelle le temps semble glisser.

 

Son pendant architectural : la chapelle du Bruder Klaus, Wachendorf par Peter Zumthor

La petite chapelle dédiée au Bruder Klaus (Frère Nicolas), à Wachendorf, en Allemagne, a été construite pour un riche fermier local et s’érige comme une tour sur les champs. Cette œuvre spirituelle vit de la simplicité des matériaux locaux. La construction démarre en 2005 avec 112 troncs d’arbres de 12 mètres de haut rassemblés en tipi, comme les constructions indiennes typiques. Au sommet, une ouverture donnant sur le ciel relie le monde extérieur avec le minuscule espace interne.

 

Autour de l’édifice, un coffrage rempli de béton a été réalisé à la main par le fermier et ses proches. En résulte une forme pentagonale légèrement asymétrique avec une petite entrée triangulaire. A l’intérieur, Peter Zumthor a ensuite fait brûler les troncs pour les réduire en cendres. Après avoir évacué ces dernières, le résultat est étonnant. Les troncs ont laissé leurs marques dans le béton. La surface crénelée et noircie vit de sa structure et de l’histoire de chaque arbre. L’architecte y a placé des yeux de verre qui apportent des points de lumière brillants sur la surface brulée.

 

L’espace généré est d’une simplicité intrigante et laisse transparaître une vivacité intellectuelle extraordinaire. On retrouve cet esprit minimaliste dans la montre de Jaquet Droz, un garde-temps qui exprime une forme de simplicité et, en même temps, la complexité de l’idée créative. Cet esprit de création, le savoir-faire et la recherche de l’épure forment le lien entre ces deux œuvres uniques.


Review overview
})(jQuery)