Jaeger-Lecoultre: Pôle moderne

Jaeger-LeCoultre Polaris Automatic

BOÎTE : acier, verre et fond en saphir transparent, étanche100 m

TAILLE : 41 mm

MOUVEMENT : mécanique à remontage automatique, calibre 898/1, 40 heures de réserve marche

FONCTIONS : heures, minutes, secondes

CADRAN : noir avec traitement soleillé, grainé et opalin, rehaut rotatif piloté par une seconde couronne, chiffres appliques  et aiguilles rhodiées et luminescentes

BRACELET : cuir de veau brun avec boucle déployante en acier

GMT_n56_fra_ipad-332Nouvelle gamme de montres-outil de Jaeger-LeCoultre, les Polaris sont plus modernes qu’il y n’paraît. Exemple avec le modèle Automatic, le plus simple et parlant de tous. Il ne faut pas se fier à son nom. La Polaris, grande nouveauté 2018 de Jaeger- LeCoultre, a été baptisée et dessinée dans le sillage du modèle éponyme, une Memovox de 1968. Et malgré cela, et peut-être aussi en dépit des premières apparences, la Polaris n’est pas une montre nostalgique. Dans cette gamme complète, faite d’un modèle trois aiguilles, que nous avons retenu, d’un autre avec date, d’un chronographe, d’un chronographe GMT et d’une réédition de la Memovox d’origine, il faut aller au-delà des impressions. Car au porter, sous une lumière vraie, la Polaris Automatic est réellement moderne. C’est une impression générale et qui commence avec les traitements du cadran. Le médaillon central est soleillé, le reste est sablé. Les chiffres arabes sont rigoureux et géométriques. Ces derniers attributs de style s’appliquent aussi aux index, aux aiguilles et aux divers marqueurs présents sur le cadran. C’est en particulier le cas du rehaut rotatif mat, qui justifie la présence d’une seconde couronne. Montre typée sport et polyvalente, la Polaris est faite pour un porter quotidien et contemporain. En cela, elle n’est pas polarisante, mais plaisante.

Journaliste expert en horlogerie et correspondant régulier de WorldTempus. com, il alimente notre rubrique Innovation en la mettant à portée de chacun.

Review overview
})(jQuery)