Panerai : Fibres ultra-résistantes

Luminor Submersible 1950 Carbotech
Boîtier : carbotech, fond en titane noirci gravé de la mention « Florence 1860 » et du SLC (Siluro a Lenta Corsa) utilisé par les commandos italiens dans les années 1940 Diamètre : 47 mm Mouvement : mécanique à remontage automatique (calibre P.9000, 3 jours de réserve de marche) Fonctions : heures, minutes, petite seconde, date, mesure de la durée d’immersion Cadran : noir, chiffres et index luminescents appliqués Bracelet : caoutchouc personnalisé pour la première fois avec le logo OP bleu Panerai, bracelet de rechange et tournevis fournis Etanchéité : 300 m

Avec la nouvelle Luminor Submersible 1950 Carbotech, Officine Panerai est la première marque horlogère à utiliser le carbotech, un matériau composé de fibres de carbone et de PEEK (Polyether Ether Ketone) qui atteint des sommets de résistance, en plongée comme hors de l’eau. Les fines couches de fibres de carbone sont superposées en grand nombre (7 pour 1 mm d’épaisseur), avec une orientation différente à chaque fois (décalages successifs de 45°) et avec l’intégration de PEEK entre chaque couche. Compressé sous haute pression, à une température précise, le composite obtenu est plus léger et plus résistant que le titane ou la céramique, hypoallergénique et insensible à la corrosion. Côté esthétique, le carbotech inauguré par Offine Panerai présente des lignes droites sur le boîtier et le protège-couronne, légèrement incurvées grâce à une découpe à 15° sur la lunette. Comme elles ne sont jamais tout à fait identiques, chaque montre est un objet unique.


Journaliste experte en horlogerie, elle présente des nouveautés tout en s’occupant de la rubrique 12e Art (l’art de la mesure du temps), qui établit un parallèle avec les arts classiques.

Review overview
})(jQuery)