Home / Nouveautés  / Focus  / ULYSSE NARDIN – Comme un haut-parleur

ULYSSE NARDIN – Comme un haut-parleur

Hourstriker existe depuis des années dans la collection Ulysse Nardin. Cette sonnerie au passage a toujours été une exception dans ce genre restreint. En effet, la complication qui consiste à sonner un coup par heure au passage de chaque heure (et pas à la demande comme une répétition) est déjà rare. Mais ici, le mouvement est également capable de sonner les demi-heures. Cependant, l’Hourstriker demandait une mise à jour technique et esthétique. C’est l’association avec le fabricant d’enceintes numériques français Devialet qui a fourni la trame à la nouvelle mouture. Un de ses fondateurs est un descendant d’Ulysse Nardin et porte le même nom, ce qui a aidé au rapprochement. La marque a également une forte expérience dans l’acoustique, sujet sur lequel la montre avait une marge de progression. L’Hourstriker Phantom (du nom d’une enceinte Devialet) a ainsi bénéficié d’une recherche croisée, qui s’est matérialisée par l’introduction d’une membrane vibratoire, entre platine du mouvement et fond. Elle est physiquement reliée au mouvement par un bras. Il réoriente les ondes sonores pour les aligner avec les surfaces de la montre, qui par conséquent agissent comme un… haut-parleur.

Ulysse Nardin Hourstriker Phantom

BOÎTE : titane poli, fond en titane sculpté, verre en saphir transparent, étanche à 30 m (3 bar) DIMENSIONS : 43 mm de diamètre MOUVEMENT : mécanique à remontage automatique, calibre UN-610 à 42 heures de marche FONCTIONS : heures, minutes, sonnerie au passage des heures et des demi-heures CADRAN : gris avec grille au motif Devialet, chiffres arabes dorés rapportés, aiguilles pomme BRACELET : alligator noir avec surpiqûre dorée sur boucle déployante en titane EDITION LIMITEE : 85 pièces

Journaliste expert en horlogerie et correspondant régulier de WorldTempus. com, il alimente notre rubrique Innovation en la mettant à portée de chacun.

Review overview
})(jQuery)