12e art : Nouveau chapitre 12e art et arts classiques

Les arts classiques – architecture, sculpture, peinture, musique, poésie et danse – ne cessent d’inspirer l’art horloger aujourd’hui reconnu comme le 12e.

L’architecture et Girard-Perregaux

Architecture spectaculaire pour une montre qui change nettement d’apparence la nuit. Sous un verre très bombé avec effet lunette astronomique, la Bridges Cosmos met en vedette deux globes rotatifs visibles au recto et au verso. A 3h, le globe terrestre avec océans en creux et continents en relief joue les rôles d’un indicateur jour-nuit et d’une heure universelle. A 9h, le globe céleste présente les constellations du zodiaque : garnies d’hydro-céramique luminescente, elles brillent intensément dans l’obscurité. Selon le même procédé, le cadran en saphir, invisible de jour, offre une vue du ciel en timelapse de nuit. Cadran heures-minutes concave et tourbillon sous grand pont typé Girard-Perregaux complètent la scène en 3D.

La poésie et Bvlgari

Hautement symbolique, notamment pour incarner l’immortalité ou le renouveau, le paon est de retour dans la collection Diva’s Dream. Très présent dans les mosaïques antiques romaines, il trouve naturellement sa place au coeur de la montre à motifs éventails inspirée par celles des thermes de Caracalla. Sa réapparition est particulièrement poétique : il suggère plus qu’il n’affirme sa stature majestueuse. On l’imagine à travers une plume naturelle, focalisée sur un ocelle, qui recouvre la surface du cadran. Avec cette étonnante création « métiers d’art », Bvlgari donne un bel exemple de sa passion pour les matériaux inattendus et les couleurs vives, de sa créativité toujours inépuisable alors qu’elle fête ses 135 années d’existence.

 

La peinture et Ulysse Nardin

Ulysse Nardin, qui a pris l’habitude de remettre à l’honneur les montres érotiques, s’est associé au célèbre auteur de BD italien Milo Manara pour créer 10 montres Classico Manara sensuelles qui mettent en scène une femme (Nadia) et/ou une sirène (Ulyssa) dénudées dans un milieu aquatique. Bien qu’elles racontent l’histoire d’une rencontre amoureuse, elles peuvent chacune se suffire à elles-mêmes. Les aquarelles originales du dessinateur ont été reproduites selon la technique ancestrale de la peinture miniature en émail dans les ateliers d’Ulysse Nardin au Locle. Chaque modèle fait l’objet d’une édition limitée à 10 exemplaires en acier et 10 en or rose. Tous sont accompagnés d’une reproduction numérotée et signée par Milo Manara.

La sculpture et Jaquet Droz

Jaquet Droz célèbre le Nouvel An chinois à travers des modèles Petite Heure Minute ornés de l’animal de l’année à suivre, le cochon. Comme lui, les personnes nées sous son signe sont réputées fidèles et attentionnées. Dans la vie, elles aimeraient se faire plaisir et faire plaisir aux autres, au travail, elles seraient particulièrement déterminées et efficaces. Deux séries limitées Petite Heure Minute Relief Cochon – 28 exemplaires en or rouge, 8 en or blanc serti — arborent des sculptures réalisées et patinées à la main : au recto, le cochon déambule devant 8 chênes, chiffre symbolique en Chine comme chez Jaquet Droz, au verso, il surmonte majestueusement la masse oscillante du mouvement automatique.

 

 

La musique et Jacob & Co.

Nouveau boîtier en or rose et saphir pour l’Opera Musical Watch dédiée au film The Godfather (Le Parrain), décors éloquents à l’appui. Si l’on retrouve le piano, la figurine de Vito Corleone et le levier de remontage en étui de violon (cachette de fusils pour la mafia) de l’édition précédente, la partition musicale est remplacée par le logo de l’affiche de 1972. La boîte à musique intégrée, composée de deux cylindres et deux claviers à 15 lames, joue naturellement le thème du film, à la demande sur 120 notes. Plaisir supplémentaire durant la sonnerie, la composition mécanique pivote sur 120°, y compris le tourbillon et le cadran qui tournent dans le sens antihoraire afin de conserver la bonne position de lecture. Opus limité à 18 exemplaires.

La danse et Bovet

Créé en 2016, le boîtier « écritoire » se caractérise par une lunette inclinée, à hauteur dégressive de 12 à 6 heures,     faisant place à un jeu inédit sur les volumes et la hiérarchisation des indications. Pour son entrée dans l’univers féminin, il adopte une forme ovale des plus appropriées. Le Récital 23 met à l’honneur une phase de lune de précision (décalage d’un jour tous les 122 ans), la complication préférée des femmes, avec une chorégraphie particulièrement séduisante : la lune se présente en 3D, sous la forme d’un dôme tournant, et elle exécute sa danse mensuelle derrière un guichet aérien d’une remarquable élégance. Elle surplombe un cadran sur lequel les aiguilles des heures et des minutes forment un coeur quand elles se rencontrent.

Journaliste experte en horlogerie, elle présente des nouveautés tout en s’occupant de la rubrique 12e Art (l’art de la mesure du temps), qui établit un parallèle avec les arts classiques.

Review overview
})(jQuery)