Focus: LOUIS VUITTON

Le baryton de Vuitton

Il y a bien des choses à dire sur cette nouvelle réalisation de haute horlogerie Louis Vuitton. Sa boîte Voyager et ses lignes douces et complexes. Son tourbillon volant décalé à 5 heures pour préserver la réserve de marche de 100 heures de son nouveau mouvement. Son cadran en saphir aux lignes horizontales. Mais ce serait laisser trop peu de place à sa voix. Pour la première fois, la Fabrique du Temps, bras horloger genevois de Louis Vuitton, est passé de la tessiture soprano à celle du baryton. Les répétitions minutes de la marque sonnaient clair et aigu. La Voyager Répétition Minutes Tourbillon Volant, elle, sonne bien plus grave. Pour ce faire, la marque a imité le fonctionnement des cordes, vocales ou musicales. Plus elles sont longues, plus elles sonnent bas. En horlogerie, cet allongement passe par l’utilisation de timbres cathédrale. A lieu de faire un peu moins qu’un tour du mouvement, le timbre avec lequel est généré le son de la répétition minutes en fait un et demi. Et même un et trois quarts pour la note la plus grave. Cela procure à cette sonnerie une personnalité plus solennelle, plus masculine, et plus sonore également.

Journaliste expert en horlogerie et correspondant régulier de WorldTempus. com, il alimente notre rubrique Innovation en la mettant à portée de chacun.

Review overview
})(jQuery)