H. Moser & Cie : Quand les heures se promènent

H. Moser & Cie. Endeavour Flying Hours

BOÎTE : or gris, verre et fond en saphir transparent

TAILLE : 42 x 12 mm

MOUVEMENT : mécanique à remontage automatique, calibre C806, rotor en or rouge, 72 heures de marche

FONCTIONS : affichage satellitaire des heures et minutes dit heures vagabondes

CADRAN : funky blue soleillé, affichage sur disques dont un en saphir pour la minute

BRACELET : koudou beige sur boucle ardillon en or gris

SÉRIE LIMITÉE À 60 EXEMPLAIRES

En adaptant l’affichage dit heures vagabondes à sa manière épurée, H. Moser & Cie. prouve sa souplesse et sa pertinence horlogère. Malgré sa facture classique, Moser est une marque révolutionnaire. Après avoir progressivement retiré de ses cadrans toute inscription et jusqu’à son nom avec les séries limitées Endeavour Concept, la marque y superpose une nouvelle expérimentation. Elle s’inscrit dans une nouvelle complication et se passe désormais aussi des aiguilles. L’Endeavour Flying Hours les remplace par un jeu de disques rotatifs. H. Moser & Cie. est parti de son calibre HMC200, à remontage automatique, et y a greffé un module d’affichage dont le principe est connu sous le nom d’heures vagabondes. Cette complication rare est ici traitée de manière subtile, car les disques portant les heures se confondent avec le cadran, d’un magnifique bleu soleillé. Le chiffre de l’heure est souligné de blanc et surplombe une petite flèche. Elle permet de pointer la minute. Celle-ci est portée par un autre disque en saphir, gradué, qui surplombe le tout. Le résultat est inattendu et épuré, pour une complication qui ne l’est normalement pas. C’est bien une petite révolution.

Journaliste expert en horlogerie et correspondant régulier de WorldTempus. com, il alimente notre rubrique Innovation en la mettant à portée de chacun.

Review overview
})(jQuery)