Ulysse Nardin: freak, l’excentrique

Freak Out Full Black

BOÎTE: titane avec revêtement PVD noir, sans couronne, lunette supérieure pour mise à l’heure, lunette de fond pour remontage, verre glassbox en saphir, fond saphir, étanche 30 m.

DIMENSIONS:  45 mm

MOUVEMENT: mécanique à remontage manuel, calibre UN-205, heures et minutes indiquées par le mouvement, carrousel volant avec rotation du mouvement en une heure, 7 jours de réserve de marche.

CADRAN: verre saphir

BRACELET: toile de voile avec boucle déployante en titane PVD noir

Freak Vision

BOÎTE: platine et titane, sans couronne, lunette supérieure pour mise à l’heure, lunette de fond pour remontage, verre glassbox en saphir, fond saphir, étanche 30 m.

DIMENSIONS: 45 mm

MOUVEMENT: mécanique à remontage automatique, calibre UN-250, heures et minutes indiquées par le mouvement, carrousel volant avec rotation du mouvement en une heure, 50 heures de réserve de marche, remontage par « Grinder » avec cliquets et guidage flexible, échappement constant Ulysse Anchor, balancier en silicium, train de rouage de minuterie en silicium

CADRAN: saphir

BRACELET: Boucle cuir ou effet caoutchouc avec boucle déployante en titane

L’univers Freak s’agrandit et devient de plus en plus fou. Ulysse Nardin propulse sa montre la plus anticonformiste dans une nouvelle galaxie. La Freak Out Full Black est le modèle le plus sportif de la collection. Entièrement revêtu de PVD noir avec son pont d’engrenage argenté, il est hyper-masculin. Comme tous les modèles Freak Out, il est équipé du calibre UN-205 à remontage manuel fabriqué en interne. Tous les partis-pris esthétiques qui ont rendu célèbre la Freak sont au rendez-vous : pas de couronne, pas de cadran, pas d’aiguilles, mais un tourbillon à carrousel volant et des composants ultralégers en silicium. Cette nouvelle collection est façonnée en titane, ce qui la rend plus accessible. Elle offre également un boîtier et une lunette revisités, ainsi qu’un bracelet en toile de voile agrémenté de surpiqûres assorties au mouvement.

L’INCROYABLE

A côté de ces évolutions du concept initial de la Freak, Ulysse Nardin a modifié la technologie embarquée à bord de ce vaisseau expérimental. La Freak Vision met à l’honneur les innovations de la montre prototype « InnoVision 2 ». L’indication de l’heure dans le plus pur style « Freak » est l’élément distinctif de la collection : elle se fait au moyen du mouvement baguette qui tourne autour de son axe, ce qui en fait un carrousel, aux effets comparables au tourbillon. Mais les éléments du design ont bien changé. Le nouveau pont supérieur ajouré en relief s’inspire de la coque d’un bateau. Enfin, toute la boîte a été réinventée (cornes, lunettes, caoutchouc sur les flancs, glass box) pour un look plus ouvert. Le calibre UN-250 fait un usage intensif du silicium, spécialité technique dont Ulysse Nardin est un pionnier. Le système de remontage automatique « Grinder » est deux fois plus efficace que les systèmes existants, et utilise les moindres mouvements du poignet. L’échappement Ulysse Anchor est basé sur le principe des mécanismes flexibles, avec comme résultat une force constante produite au sein même de l’échappement. Des révolutions qui prolongent celle, initiale, qu’avait représenté la Freak.

Journaliste expert en horlogerie et correspondant régulier de WorldTempus. com, il alimente notre rubrique Innovation en la mettant à portée de chacun.

Review overview
})(jQuery)