Audemars Piguet: l’horlogerie au féminin, une merveille de technicité

Millenary Frosted Gold Cadran Opale

BOÎTIER: or rose frosted gold

DIAMÈTRE : 39,5mm

MOUVEMENT: mécanique à remontage manuel, Calibre 5201, 49 heures de réserve de marche

FONCTIONS: heures, minutes, petite seconde

CADRAN : opale blanche

FOND : saphir

BRACELET: or rose maille polonaise

ETANCHÉITÉ : 20m

Que veulent les femmes ? Comment envisagent-elles leur montre ? Comme un bijou ou plutôt comme un objet technique ? Un accessoire fonctionnel ou une signature de style ? La réponse est à l’image du genre féminin : multiple ! Pour celles qui veulent tout à la fois, le raffinement esthétique et la rigueur mécanique, le précieux et la technicité, Audemars Piguet a créé une pièce d’exception, la Millenary Frosted Gold Cadran Opale dévoilée en début d’année au Salon International de la Haute Horlogerie.

La Millenary Frosted Gold Cadran Opale est la dernière-née d’une collection qui, depuis 1995, a su imposer l’élégance de son allure pour occuper désormais une place essentielle dans l’offre féminine d’Audemars Piguet. Ses meilleurs atouts ? Une forme ovoïde immédiatement reconnaissable et un cadran décentré qui laisse entrevoir les secrets de son mouvement mécanique. Audemars Piguet revisite cette année les codes qui ont fait le succès de cette icône de style en la drapant d’une esthétique précieuse qui joue comme jamais avec la lumière. Le spectacle commence au centre de la montre qui se pare d’un extraordinaire cadran en opale blanche. Composée essentiellement de silice et d’eau, l’opale se distingue par ses merveilleux jeux de lumière, son éclat nacré et ses couleurs iridescentes. Délicatement découpé dans des opales de la plus haute qualité, chaque cadran est totalement unique. Balayé par les aiguilles des heures et des minutes ainsi que par une petite seconde décentrée, le nouveau visage de la Millenary reste fidèle à la tradition de la collection, laissant toute sa place à l’univers technique qui régit la pièce. Sous les reflets enchanteurs de l’opale, c’est ainsi tout un monde mécanique qui s’exprime. Spécialement adapté à la forme ovale de la montre et à son style féminin, le calibre 5201 à remontage manuel assure une précision à toute épreuve sans oublier une esthétique soignée qui se laisse largement admirer à travers le fond saphir du boîtier.

Si le raffinement des lignes de la Millenary reste l’un des traits de caractère qui font de cette pièce une icône horlogère, Audemars Piguet a pris soin d’apposer une autre signature exclusive qui ne laisse aucun doute sur la filiation de cette pièce. Le boîtier en or rose brille ainsi de mille feux et joue de manière inédite avec la lumière. Ni diamants ni pierres précieuses ne viennent cependant sertir sa carrure qui se drape d’un scintillement pareil à celui du givre sous l’effet d’un traitement de surface du métal. Appelé « Frosted gold », ce traitement est inspiré d’une technique traditionnelle de martelage du métal, également connue sous le nom de « technique florentine ».

La créatrice Carolina Bucci a remis cette technique joaillière au goût du jour tandis que les experts d’Audemars Piguet l’ont adaptée au procédé de construction unique de la boîte de la Millenary. Les ateliers de Carolina Bucci utilisent la technique florentine depuis de nombreuses années, notamment sur les bijoux fins de petite taille. Le procédé consiste à marteler l’or à l’aide d’un outil muni d’une pointe en diamant, ce qui permet de créer de petites marques sur la surface du métal et d’obtenir un scintillement similaire à celui des pierres précieuses ou à de la poussière de diamants. Carolina Bucci a également poussé l’utilisation de cette finition vers des designs plus audacieux, sur des bracelets manchette et des pendentifs de plus grande taille, afin de donner le rôle principal au fini florentin pour encore mieux accrocher la lumière. Appliqué aux montres Audemars Piguet et, plus particulièrement à la Millenary Frosted Gold Cadran Opale, le résultat ensorcelle le regard de ses mille reflets tout en conservant un toucher aussi doux qu’une seconde peau. A l’image de son bracelet en maille polonaise qui enveloppe le poignet avec une souplesse infinie. Eblouissant à tous points de vue.

Journaliste spécialisée en horlogerie, sa plume met en scène des approches thématiques pour mieux découvrir l’horlogerie et présente également des nouveautés.

Review overview
})(jQuery)