Zenith: Defy, une nouvelle saga

Defy Zero G

BOÎTIER : titane brossé ou or rose, fond saphir, étanche à 100 m

DIAMETRE : 44 mm

MOUVEMENT : squelette, mécanique à remontage manuel (El Primero 8812 S), module “Gravity Control”, 36’000 A/h, 50 h de réserve de marche

FONCTIONS : heures, minutes, petite seconde, réserve de marche

CADRAN : pas de cadran, affichage sur bagues ajourées, aiguilles et index facettés recouverts de SuperLuminova SLN C1

BRACELET : métal assorti au boîtier ou caoutchouc noir recouvert de cuir d’alligatoir bleu, double boucle déployante

 

Tout a commencé au début de l’année 2017, avec la présentation du chronographe Defy El Primero 21, le modèle maison du XXIe siècle qui a multiplié par 10 la précision de la mesure des temps courts — 100e de seconde au lieu de 10e pour son illustre prédécesseur. Avec lui, Zenith a inscrit l’esthétique de la nouvelle collection Defy dans un style néo-vintage, inspiré par les modèles El Primero des années 1970, qui jette un pont entre le passé et l’avenir. La modernité prend tout son sens dans les versions squelettes qui révèlent aux amateurs les secrets de leurs remarquables performances.

L’avenir s’est déjà profilé, fin 2017, quand la manufacture a présenté une série limitée de10 pièces uniques différenciées par leur habillage. Les Defy Lab sont dotées d’un organe de régulation révolutionnaire, fonctionnel et précis comme jamais auparavant. Ce dernier annonce, pour la production en série, l’ère tant espérée de l’après balancier-spiral, cœur battant de la plupart des montres mécaniques depuis une éternité.

UNE COLLECTION COMPLÈTE 

En attendant, la famille Defy s’enrichit à grands pas et deux nouveautés ont vu le jour à l’occasion de Baselword 2018. En entrée de gamme, la Defy Classic est une simple montre à trois aiguilles et date qui incarne, dans une taille réduite à 41 mm de diamètre au lieu de 44, l’élégance sportive d’aujourd’hui. En mode squelette, elle met en avant la structure à cinq branches de son mouvement, évocation stylisée de l’étoile Zenith.

La vedette, la Defy Zero G (pour zéro gravité), est une création de haute horlogerie qui arbore un module gyroscopique « Gravity Control ». Breveté il y a une dizaine d’années, il compense les effets de la pesanteur grâce à une construction sur cardans, à l’instar des chronomètres de marine : dans ce tourbillon des temps modernes, l’organe régulateur est maintenu à l’horizontale, quelle que soit la position de la montre. Cependant, le module d’origine a sensiblement été revisité et, outre son optimisation, il n’occupe plus que 30% de son volume initial. Ainsi, il se loge aisément dans l’espace intérieur d’une montre de diamètre et de hauteur raisonnables. Pour son lancement, la ligne Defy Zero G a été déclinée en quatre versions squelettées avec, parmi les options, un nouveau bracelet métallique caractérisé par des maillons en forme de H brossés et polis.

Defy affiche clairement sa vocation, celle d’une collection complète qui intègre un large éventail de modèles, à tous les niveaux de complexité mécanique.

Journaliste expert en horlogerie et correspondant régulier de WorldTempus. com, il alimente notre rubrique Innovation en la mettant à portée de chacun.

Review overview
})(jQuery)